Botizok / Frank (2015)

Frank (2015)

Film de Lenny Abrahamson

Synopsis :

Jon est un jeune musicien qui rêve de devenir une rock star. Il rencontre un groupe de pop avant-gardiste et devient le protégé de l’énigmatique leader du groupe.

 

L’avis de Botizok :

Une grosse tête, on pourrait se croire dans un dessin-animé tout droit sorti de Cartoon Network, comme Adventure Time par exemple.

L’affiche, la bande annonce, le casting, le tout s’annonce frais et cool. Tout à l’air cool dans ce film, mais malheureusement, juste l’air. Parce que le souci principal de Frank est l’absence d’une quelconque surprise.

Pour se vendre, le film nous annonce que Frank c’est Michael Fassbender. Hors, la grosse interrogation du film est censé être l’identité dudit Frank, qui est Frank ? Il n’enlève jamais sa fausse tête en papier mâché, du coup le personnage principal se demande tout au long du film qui il est. Car oui, le personnage principal du film n’est pas Frank, c’est un autre type, un illustre inconnu, un roux un peu pouilleux.

Pourquoi le film s’annonce-t-il donc ainsi pour ce qu’il n’est pas ?

Parce que celui-ci est vendu comme une comédie novatrice et délirante, et que ce n’est pas du tout de quoi il en retourne. Bien sûr cela peut sembler incongru quand on regarde la bande annonce pour la première fois, mais ce film n’a rien d’une comédie. Il est triste, rempli de personnages complexes et névrosés. On peut esquisser un sourire de temps à autres, mais bien rarement.

La bande annonce fait aussi croire qu’il se passe plein de trucs, mais, encore une fois, ce n’est pas le cas, le film à pas mal de longueurs, avec des passages très contemplatif.  On pourrait aussi croire que le film est centré sur la musique, mais ce n’est pas le cas encore une fois.

On ne peut pas enlever que le casting lui reste cool, mais dans une certaine mesure. Et le fait de ne jamais voir Michael Fassbender ne permet pas d’apprécier sa prestation à sa juste valeur. Par contre, bon point, pour une fois un français est vraiment joué par un français, avec l’accent et les expressions qui vont avec.

Résultat, Frank n’est pas ce que la bande annonce nous vend. La déception s’installe donc.

Note : 2.5/5 Botizok

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :