Botizok / Kingsman : Services Secrets (2015)

Kingsman : The Secret Service (2015)

Film de Matthew Vaughn

Synopsis :

Harry Hart, super espion au service secret des Kingsman, prend sous son aile un jeune un peu perdu et le forme dans le but de sauver le monde d’un sombre complot.

 

L’avis de Botizok :

Pour tout dire, ce film qui est plutôt passé inaperçu sur mon radar de la hype, m’a quand même foutu une petite baffe en pleine dents. Le scénario est très classique, voir même cliché, et c’est probablement pour ça que le film peut sembler assez basique à la vue des différentes bandes-annonces. Mais, Kingsman prouve que même avec un début déjà vu et revu, on peut tout de même faire des choses originales et complétement déjantés. Kingsman est un de ces films qui pousse son postulat de départ à bout, et cela sans jamais créer de lassitude. Vaughn oublie pour ce film le mot « limites », et propose aux spectateurs un crescendo de moments rocambolesques.

Il est bien appuyé par un casting aux petits oignons. Colin Firth dégage une classe qu’on ne lui connaissait pas, et nous montre une facette peu connue de son jeu d’acteur. Taron Egerton s’avère plutôt sympathique alors que la bande-annonce pouvait présager le contraire. Et, dans le rôle du grand méchant, un Samuel L. Jackson zozotant, complétement en roue libre. Même les seconds rôles ne sont pas anodins (Mark Strong !).

Kingsman est une dose d’adrénaline pure, cela va à cent à l’heure ! Certaines scènes sont complétement folles et marqueront d’une pierre blanche l’histoire du cinéma d’action, une flopée de gadget bien pensés à rendre Austin Power et James Bond jaloux, une très bonne bande originale (comme pouvait l’être celle de Kick-Ass), et le tout saupoudré de beaucoup d’humour, toujours en adéquation avec l’action. Les répliques quant à elles sont en plein dans le mille la plupart du temps.

Bref, Kingsman est le très bon film de ce début d’année. Un film d’espionnage dans la lignée de Kick-Ass, qui donne un cocktail jouissif et complétement dingue qui en met plein les mirettes ! On regrettera presque d’avoir douté de Matthew Vaughn, qui est devenu maitre dans l’art de divertir.

Note : 4/5 Botizok

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :