Botizok / Fast and Furious 7 (2015)

Fast and Furious 7 (2015)

Film de James Wan

Synposis :

Le gang de Dominic Toretto doit se protéger des attaques de Deckard Shaw, bien destiné à venger la mort de son frère.

 

Critique de Botizok :

Prenons le temps de faire le calcul pour comprendre ce qui correspond le mieux à ce film. Voici la théorie du blockbuster selon le sacro-saint Hollywood. Réunissons les Avengers, James Bond, Mission Impossible (Puissance 20), multiplié par une star d’action Hongkongaise (Bruce Lee à tout hasard) et divisé par zéro dialogues intelligents, fois l’entertainment au carré (celui de Michael Bay), on saupoudre le tout par une dose d’exagération. Le résultat ne nous donne rien de moins que ce chef d’œuvre qu’est Fast and Furious 7 !

On commence le film avec Jason Statham qui massacre tout, pour changer. Le ton du film est donné d’entrée, plus Fast and Furious que jamais, des clips épileptiques, des danseuses peu vêtues, et une petite course pour nous remémorer les origines de la saga.

Le film maintient alors un rythme effréné avec de nombreuses montées d’adrénaline, sans pause aucune, mis à part quelques discours moralisateurs de ce bon vieux Vin Diesel. Les scènes d’actions, et plus précisément les scènes de combats sont spectaculaires, particulièrement réussies et puissantes, comme le combat entre The Rock et Statham. Celles-ci sont dues à James Wan, avec sa mise en scène ingénieuse sans tomber dans les clichés des films du style, qui fait que les combats sont intenses au possible.

Le scénario quant à lui est complétement accessoire, tirant ses inspirations de Die Hard 3 ou Person of Interest. On pourrait aussi trouver à redire sur la galerie de personnages du film, bien trop nombreux, et du coup des personnages comme celui de Dwayne Johnson, Mia Toretto, Paul Walker ou même Jason Statham n’apparaissent que trop peu.

Et le mot de la fin, mais que fais la police ? Celle-ci n’a pas l’air de vouloir pointer le bout de son nez tout au long du film.

Note : 3,3 / 5 Botizok

Publicités

Une réponse à “Botizok / Fast and Furious 7 (2015)

  1. Tout a fait d’accord avec toi, une montée d’adrénaline en puissance du début à la fin.
    Et la phrase de fin de critique, mais ou est la police? très juste.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :